Apri/Chiudi Pannello Pannello

Il vostro contributo al Festival

ifsa porno porno indir turk sex mature porno konulu porno
Programme
Torino 16-17 octobre 2008
Saluzzo, Savigliano 18-19 octobre 2008

TORINO JEUDI 16 octobre

9,30-10,30 h
Palazzo dal Pozzo della Cisterna – Via Maria Vittoria, 12
Cérémonie d’inauguration
Angelo d’Orsi (fondateur et directeur de FestivalStoria)
Présentation de la IVième Edition de FestivalStoria

10,45-11,15 h
Leçon d’inauguration. La guerre dans le «Corriere della Sera» au temps de Albertini
Franco Cordero (président honoraire de l’Associazione FestivalStoria)

11,30-13,00 h
De la guerre à la paix: la transition difficile
Lectio Magistralis de Luigi Bonanate
Présentation de Giorgio Carnevali
Comment changent les modes de gestion de la violence militaire? A partir de l’analyse des "nouvelles" et des "vieilles" guerres, on s’interrogera sur ce qui s’est fait et ce qui pourrait se faire pour favoriser les solutions démocratiques par rapport aux solutions violentes.

Museo Diffuso della Resistenza, della Deportazione, della Guerra, dei Diritti e della Libertà - Corso Valdocco 4/A
15,30-18,00 h
Cécénie: la guerre après la guerre
Avec Frédérique Longuet Marx, Mairbek Vachagaev
Présentation de Marco Buttino et Alessandra Rognoni
Introduction de Angelo d’Orsi
Avec la collaboration du Museo Diffuso della Resistenza, della Deportazione, della Guerra, dei Diritti e della Libertà, à l’occasion de l’exposition Cécénie. Une guerre et une pacification violente ouverte du 8 octobre 2008 au 22 février 2009. Visites guidées 15.00 et 18.00 h.
Après presque 15 ans de conflit dans le Nord du Caucase, on n’a pas encore obtenu la paix. La pacification violente de la Cécénie, qui risque de provoquer la diffusion du conflit aux régions voisines, est le thème qui sera affronté avec la participation, entre autres, de l’ancien porte-parole du président de la Cécénie.

18.00 h
Circolo dei Lettori – Palazzo Graneri della Roccia, via Bogino 9
Présentation du livre de Franco Cordero, Aspettando la cometa
Bollati Boringhieri editore in collaborazione con FestivalStoria
Participent Gad Lerner, Giovanni Tesio, Gustavo Zagrebelsky

18,30-19,30 h
Museo Diffuso della Resistenza, della Deportazione, della Guerra, dei Diritti e della Libertà
Les conséquences des “guerres chirurgicales” sur la santé et sur l’environnement
Conférence de Massimo Zucchetti
Projection de documentaires
Les “guerres modernes” utilisent aujourd’hui des armes “intelligentes” capables de produire des effets décidément dévastants sur les personnes et sur le territoire. Un expert en illustre les effets à long terme.

21,00 h
Palazzo dal Pozzo della Cisterna
War is over… La guerre en Iraq après le discours de George W. Bush sur le porte-avions, 1° maggio 2003
Avec Sergio Cararo, Giorgio Carnevali, Michelangelo Conoscenti, Alessandro Lattanzio
Conduit par Maurizio Vaudagna
Projection de matériels documentaires et cinématographiques
Le 1er mai 2003, George W. Bush sur le porte-avion Lincoln fit un discours qui ne sera pas vite oublié: il annonçait au monde entier que « la mission était accomplie ». Cela peut sembler absurde, mais Bush parlait de la guerre en Iraq. Or, si l’on en croit aux chiffres, la guerre a vraiment commencé le jour où elle a était déclarée finie.

A suivre
Projection du film Redacted de Brian De Palma, 2007
Un film de Brian De Palma sur les troupes USA en Iraq, inspiré à un terrible épisode de la guerre passé sous silence.

TORINO VENDREDI 17 octobre

9,00-11,00 h
Palazzo dal Pozzo della Cisterna
Afrique adieu? Les impossibles après-guerres dans le “Continent Noir”
Avec Remy Bazenguissa-Ganga, Patrice Yengo, Fabio Viti
Conduction de Giampaolo Calchi Novati
Leçon pour les écoles supérieures
Une réflexion sur les conflits de cet aimé et malheureux continent, depuis toujours théâtre de guerres souvent peu connues au niveau international mais toujours lourdes de grands deuils et souffrances.

11,30-13,00 h
Palazzo dal Pozzo della Cisterna
La guerre du futur, un retour au passé. Privé et public dans le politiques d’État
Conférence de Walter Barberis, suivie par un débat avec le public
Cela peut sembler paradoxal mais l’absence d’un motif public sur le plan des politiques internationales fait entrevoir un futur de guerre semblable à un passé vieux de cinq siècles. L’histoire nous propose ainsi deux leçons: une sur le passé et une sur le présent. Et sans doute un avertissement pour le futur.

15,30-17,00 h
Palazzo dal Pozzo della Cisterna
Tant qu’il y a guerre… Mesures d’urgence humanitaires et “peace keeping”
Avec Marco Deriu, Patrice Yengo
Conduction de Luca Rastello
L’humanitarisme “interventionniste” traverse une période difficile et l’on sent l’exigence de mieux comprendre ce que l’on entend par "action humanitaire", qui sont les “peace keepers”, dont la physionomie et le rôle sont devenus ambigus à la suite de la croissante commixtion avec les sphères politiques, militaires et l’intervention de puissants intérêts économiques.

17,30-19,00 h
Palazzo dal Pozzo della Cisterna
Fausses paix et vraies guerres en Afghanistan des années '70 à aujourd’hui
Avec Elisa Giunchi, Ettore Mo, Enrico Vigna
L'occupation soviétique, les guerres civiles, le succès, puis la débâcle des Talibans, les intérêts et les interventions des gouvernements occidentaux, nottamment des États Unis, ont condamné l'Afghanistan, mosaïque de culture et groupes ethniques et victime de sa position géographique stratégique, à une profonde crise économique et sociale. C’est la tâche des préposés à l’information (et “contre-information”) de dévoiler les dessous des nombreuses “guerres infinies” qui ont bouleversé les équilibres stratégiques du monde et risquent chaque jour de mettre le feu aux poudres.

21,30 h
Palazzo dal Pozzo della Cisterna
Contes de guerre et de paix
Conversation entre Mimmo Càndito et Ettore Mo
Deux grands professionnels du journalisme de guerre, qui ont vécu les conflits parfois de plus près que les soldats, racontent leurs expériences, l’évolution de l’envoyé de guerre lors de ces dernières années, coincé entre prise en charge de risques, responsabilités et la censure, Internet et la communication de masse.

à suivre
Guerres (en cours) et paix (im)possibles
“Tenson poétique” entre Giorgio Luzzi et Giulio Stocchi

(Tisane et biscuits)
Deux poètes civils, attentifs aux problèmes et aux souffrances du monde, se confrontent : ils vont lire et commenter leur vers plus récents sur le thème de la guerre et de la paix. La "tenson" –échange de poésies lancé par les troubadours provençaux – est ici proposée sans l’élément compétitif et polémique vu que Luzzi et Stocchi sont unis par l’exécration de la guerre.

SALUZZO VENDREDI 17 octobre

10,30-12,00 h
Dans les écoles de Saluzzo
Leçons pour les écoles
Quelques uns des rapporteurs de la IVième Edition du FestivalStoria rencontreront les élèves des écoles de Saluzzo. Une expérience que le Festival fait pour la deuxième année, après l’avoir expérimenté l’an dernier ; ellea pour but de faciliter le dialogue avec les experts et la compréhension de l’argument de la part des élèves. Les horaires des interventions sont organisés en collaboration avec les enseignants.

SAVIGLIANO VENDREDI 17 octobre

9,30-12,30 h
Cinema Aurora – Via Ghione, 10
Procès au Livre: “Storia della mafia. Dalle origini ai giorni nostri” de Salvatore Lupo (Donzelli éditeur, 2000)
Réalisé par les élèves de quelques classes des Instituts Supérieurs de Savigliano
L’auteur participe en qualité d’ “accusé”
Préside Sergio Soave
Avec la collaboration du Comité Italia 150 et la Direction Scolastique Régionale pour le Piémont
Deux groupes d’étudiants interprètent respectivement l’accuse et la défense, sous la régie d’un historien qui préside le “Tribunal”. Une formule inventée par FestivalStoria et jouée par des jeunes lecteurs. Le public sera également impliqué comme “jury populaire” au moment de l’émission de la “sentence”.

SALUZZO SAMEDI 18 octobre

9,00-11,00 h
Antico Palazzo Comunale – Via Salita al Castello
Alpini. Entre les montagnes et les villes: légende et réalité des Penne Nere
Giorgio Rochat converse avec Marco Mondini et Pierluigi Scolè
Projection d’extraits issus du film Passano i soldati de Luca Gasparini, 2006
avec la collaboration du Comité Italia 150 et la Direction Scolastique Régionale pour le Piémont
Nés comme corps d’armée pour la défense des zones de montagne du Pays en 1872, les Alpini touchent le maximum de leur développement pendant la Première guerre mondiale. Entre les deux guerres, ils jouent également un rôle important sur le plan militaire. Sur les Alpini est née une abondante littérature qui a fortement influencé l’opinion publique. Les “Penne nere” (Plumes noires), liés par un fort esprit de corps, ont été vus comme une espèce de communauté de paix ou comme un club de vieux amis qui aiment participer aux rencontres annuelles avec chants et grandes quantités de vin. Trois experts font le point sur la légende et sur la réalité.

11,30-13,00 h
Antico Palazzo Comunale
Tout le monde rentre? Après le 8 septembre, l’exemple de la montagne de Cuneo
Avec Livio Berardo, Mario Giovana
Conduction de Santo Peli
Avec la collaboration du Comité Italia 150 et la Direction Scolastique Régionale pour le Piémont
Le titre est trait du film Tutti a casa de Comencini; on analyse non seulement le début de l’occupation allemande qui ensanglanta villes et montagnes, mais surtout la double débandade militaire et civile, des vallées de la province de Cuneo: celle de la IVe Armée et celle des hommes partis vers les montagnes.

15,30-17,00 h
Antico Palazzo Comunale
La mafia, les Américains et la tentative de “guerre de sécession” en Sicile après la deuxième guerre mondiale
Avec Salvatore Lupo, Saro Mangiameli
Conduction de Rocco Sciarrone
En Sicile, immédiatement après la Deuxième guerre mondiale, on assiste à une louche intrigue – encore aujourd’hui peu claire – entre mafia italienne et des Etats Unis, bandits, forces de l’ordre italiennes, évidemment encore peu habituées à la nouvelle situation postfasciste. Le terrorisme, essentiellement anticommuniste, fut également fonctionnel à un essai sécessionniste de stratégistes d’un côté et de l’autre de l’Atlantique et eut comme exécuteurs des « héros » locaux comme Salvatore Giuliano.

17,30-18,30 h
Antico Palazzo Comunale
Guerres (en cours) et paix (im)possibles
“Tenson poétique” entre Giorgio Luzzi et Giulio Stocchi

Deux poètes civils, attentifs aux problèmes et aux souffrances du monde, se confrontent lisant et interprétant leur vers plus récents sur le thème de la guerre et de la paix. La "tenson" –échange de poésies lancé par les troubadours provençaux – est ici proposée sans l’élément compétitif et polémique vu que Luzzi et Stocchi sont unis par l’exécration de la guerre.

21,30 h
Teatro Don Bosco – Via Donaudi, 36
Chansons contre la guerre
Yo Yo Mundi en concert avec la participation de Fabrizio Pagella

La musique des Yo Yo Mundi est à mi chemin entre la chanson d’auteur et la musique populaire et acoustique faite d’accordéons, guitares et violons aux sonorités entraînantes ou mélancoliques.
Entrée: € 5,00
Le revenu provenant de la vente des billets est destiné à l’Istituto Professionale Silvio Pellico de Saluzzo.

SAVIGLIANO SAMEDI 18 octobre

9,00-11,00 h
Ex Convento di Santa Monica Università di Torino – sede di Savigliano – Via Garibaldi, 6
Allemagne année zéro. Comment retourner à la paix et à la démocratie après la catastrophe?
Avec Susanna Böhme-Kuby, Johann Chapoutot
Conduction de Gian Mario Bravo
Projection d’extraits du film Germania anno Zero de Roberto Rossellini (1948) et de Il matrimonio di Maria Braun de Rainer Werner Fassbinder (1978)
Le conflit de l’après-guerre est celui de la survivance dans un monde détruit: les objectifs à rejoindre font de nouveau partie de la société, rétablir des rapports humains dans un scénario d’ "année zéro" des souhaits humains. On essayera d’analyser et de séparer la part di mythe de la formule “année zéro” de celle de la réalité, en examinant les contradictions et les difficultés dramatiques de la paix dans l’Allemagne déchirée et anéantie. Enième démonstration que les guerres – celle-là en particulier, en tant que première vraie “guerre totale” – laissent des blessures du corps et de l’âme difficilement guérissables.

11,30-13,00 h
Ex Convento di Santa Monica Università di Torino sede di Savigliano
La difficile après l’Unité en Italie: la guerre du Nord au Sud. La “lutte au brigandage”
Avec Gigi Di Fiore, Salvatore Lupo, Pierre-Yves Manchon
Avec la collaboration du Comité Italia 150 et la Direction Scolastique Régionale pour le Piémont
La lutte au brigandage de la part de l’armée italienne et la potentialité révolutionnaire des révoltes, non seulement paysannes, eurent dans les années immédiatement successives à l’unification, les formes de la guerre civile. On essayera de souligner l'intensité, l'extension sociale, l'ampleur territoriale et la durée de la résistance antiunitaire entre mythe et préjugés idéologiques.

15,00-16,30 h
Ex Convento di Santa Monica Università di Torino sede di Savigliano
Guerre corsaire, piraterie et conflit religieux dans la Méditerranée moderne
Avec Giovanna Fiume, Salvatore Bono, Sadok Boubaker
On s’interrogera sur la définition de la réalité géographique, économique et culturelle désignée comme “Méditerranée” qui voit à partir du XVe siècle, se croiser le développement du phénomène de la piraterie et de la course sur mer avec la naissance de nouveaux conflits religieux, le Jihad et les Croisades.

17,00-18,15 h
Ex Convento di Santa Monica Università di Torino sede di Savigliano
Après l’armistice. L’Italie des années ’43-‘45: guerre nationale, guerre civile, guerre sociale
Avec Anna Bravo, Mirco Dondi
Conduction de Bruno Maida
Bien que 65 ans soient passés depuis l’armistice de 1943, il faut encore revenir sur les moments dramatiques qui suivirent le 8 septembre et qui provoquèrent une débâcle de la nation sur plusieurs aspects : défaite politique et militaire, écroulement d’un régime qui se proclamait éternel, profonds changements dans l’esprit collectif et individuel, rupture des liens sociaux.

18,30-20,00 h
Ex Convento di Santa Monica Università di Torino sede di Savigliano
Les étranges défaites (1939-1945). Défaites, armistice, occupations: comparaison entre Italie et France
Avec Lucio Ceva Valla, Annie Lacroix-Riz, Giorgio Rochat
Le titre s’inspire au célèbre livre posthume de Marc Bloch (1946). L'intention est de raconter les évènements qui se sont succédés en Italie et en France après le déclenchement de la Seconde guerre mondiale: du croulement de l’armée française face à l’ennemi allemand au vicissitudes de l’armée italienne avant et après l’armistice.

21,00 h
Ala Polifunzionale – Piazza del Popolo
Dansant entre deux guerres
Musiques et danses en Italie des années Vingt et Trente

Avec Scuola di danza Punta Rosa, Savigliano e le Progetto per Orchestra Minima, Savigliano
Le corps de bal est composé par: Laura Caldera, Veronica Cordasco, Elisabetta Curti, Roberta De Vitis, Antonella Destefano, Alessandro Farotto, Ilaria Fiorito, Francesca Girando, Claudia Marsico, Alexsandra Novakovic, Anna Nyffennegger, Giulia Osella, Chiara Pascale, Anastassia Pirogova, Cinzia Tripolitano, Giulia Trucco, Arianna Vasserot
Musiciens: Fabriana Flauret (voix), Bartolo Costamagna (guitare électrique), Davide Balangero, Mario Biasio, Davide Castagno (saxophones), Tony Mancuso (trompette et bugle), Marco Castellano (contrebasse), Walter Vallome (batterie)
Définie la "réponse italienne au jazz américain", les chansons du premier après-guerre en reprennent les structures typiques et permettent souvent aux paroliers de "cacher" des textes ironiques et politiques, sous forme de simples chansonnettes. Danses et chorégraphies de danses à claquettes, Jazz, Blues, Charleston, Fox Trot.
Entrée: € 5,00
Le revenu provenant de la vente des billets est destiné à Associazione Mai più sole di Savigliano

SALUZZO DIMANCHE 19 octobre

10,00-11,30 h
Antico Palazzo Comunale
Faith and land. De la guerre civile à la naissance de l’Etat irlandais
Avec Manuela Ceretta, John Gibney, Giulio Giorello
Conduction de Silvia Calamati (journaliste collaboratrice de Rai News 24)
Projection du film An Fhìrinne. The Struggle for the Truth About Collusion, produit par l’association de Belfast An Fhìrinne, 2004 (version italienne de Silvia Calamati)
Un conflit qui a été plus qu’une guerre de religion ou une guerre civile: on s’interrogera sur sa gestion par Londres, sur l'assassinat de nombreux citoyens innocents et sur l'indifférence de l'opinion publique internationale face à une violence qui ne s’est pas arrêtée même après la fin de la lutte armée de l'IRA.

12,00-13,00 h
Caffè Principe, via Silvio Pellico 24
Apéritif avec l’Histoire
Présentation du livre de Salvatore Bono, Un altro Mediterraneo. Una storia comune tra scontri e integrazioni, Salerno Editrice, 2008. Avec l'auteur prendra part Alessandro Barbero.
Salvatore Bono nous conduit vers une partie du monde – un mer, qui est bien plus qu’un mer – où dans le passé et encore maintenant se croisent les destins des nations de toute l’Europe et du monde arabe, en s’interrogeant sur la définition de Méditerranée.
Entrée et consommation : € 3,50

15,30-17,00 h
Antico Palazzo Comunale
Kosovo et outre. Après la fin de la guerre des Balkans
Avec Dunja Badnjevic, Nicole Janigro, Enrico Vigna
Conduction de Tommaso Di Francesco
Avant la rencontre, des élèves de l’école primaire et moyenne de Saluzzo liront des extraits du volume de Enrico Vigna (chargé), Dalla guerra all’assedio. Lettere di bambini serbi del Kosovo Metohija, La Città del Sole, 2004.
L’analyse part de la situation actuelle pour explorer de façon détaillée les origines du conflit qui sont “culturelles” aussi, dues aux différentes perceptions et évaluations que Serbes et Albanais donnent de l’Histoire pour revendiquer le droit à considérer chacun le Kosovo « leur terre ». La déclaration de fin de la guerre “humanitaire”, ou même “étique”, pour certains, n’a pas signifié la fin des hostilités, des persécutions, mais plutôt le renversement des rôles entre victimes et bourreaux, dans le silence embarrassé de la “communauté internationale”.

17,15-18,00 h
Antico Palazzo Comunale
Combien de temps a duré la Guerre des Trente ans?
Conférence de Johannes Burkhardt
Introduction de Angela De Benedictis
La Guerre des Trente Ans a sûrement été le plus important des conflits européens de l’ère moderne qui a eu des répercussions politiques et sociales fondamentales pour la nouvelle organisation du Continent. La question à laquelle on essayera de répondre est donc si avec la paix de Westphalie on a tenté d’éliminer ou plutôt d’institutionnaliser une violence que les nouvelles guerres de religion nous proposent sous forme postmoderne.

18,15-19,00 h
Antico Palazzo Comunale
Remise du Prix FestivalStoria III Edizione

à suivre
I figli cadevano dal calendario (Les fils tombaient du calendrier)
Poésies de guerre et de paix. Lecture avec accompagnement musical
Christian Castellano, Francesca Iacovelli
Musiques de Francesco Mari, Marco Pompei

SAVIGLIANO DIMANCHE 19 octobre

10,00-11,30 h
Ex Convento di Santa Monica Università di Torino sede di Savigliano
Guerres civiles et tensions internationales en Europe après la fin de la Grande Guerre
Avec Maurizio Serra, Enzo Traverso
Conduction de Angelo d’Orsi
Projection d’extraits du film Oh! Uomo de Yervant Gianikian et Angela Ricci Lucchi, 2004
Le monde, après la Grande Guerre, est profondément changé mais les nouveautés ne tiennent pas exclusivement aux relations internationales: l’entrée des masses sur la scène de l’histoire, le renforcement du socialisme et les fractures sociales marqueront le futur de l'Europe des décennies successives. Ce conflit fut l’origine du monde contemporain, engendrant entre “Révolution” et “Réaction”, “Conservation” et “Progrès, “Civilisation” et “Barbarie”, certains des phénomènes politiques plus importants du XXe siècle.

12,00-13,00 h
Village Art Cafè
Apéritif avec l’Histoire
Présentation du livre de Dunja Badnjevic, L’isola nuda, Bollati Boringhieri, 2008. Avec l’auteur prendra part Nicole Janigro. Livre de mémoires et roman, qui raconte l’histoire d’une génération marquée par les tragiques événements de l'ex Yougoslavie.
Entrée et consommation: € 3,50

15,30-17,00 h
Ex Convento di Santa Monica Università di Torino - sede di Savigliano
La vengeance dans la paix: la répression des franchistes contre les républicains, après la victoire (1939-1975)
Avec Pelai Pagès, Jordi Ibarz
Conduction de Lucio Ceva Valla
A la fin de la Guerre civile espagnole, la dictature de Franco fut le début d’un brutal massacre, grâce aussi à des procès sommaires de tribunaux spéciaux, qui se poursuivit pendant trente ans jusqu’à la mort du tiran. On analysera la transformation du pouvoir de Franco, les pratiques de la violence et la féroce "quarantaine" imposée par le régime aux adversaires.

17,15-18,15 h
Ex Convento di Santa Monica Università di Torino sede di Savigliano
La reddition de comptes: confrontation entre Italie et Allemagne après la fin de la Seconde Guerre mondiale
Avec Filippo Focardi, Thomas Schlemmer
Conduction de Bruno Maida
On examinera les expériences d’ ”épuration” en Italie e de “dénazification” en Allemagne: dans ce dernier cas, cela fut imposé par les occupants vainqueurs à la fin du conflit, tandis qu’en Italie, le processus d’épuration commença quand le fascisme était encore présent. Ce fut une “expérience” ruineuse? On pouvait faire mieux? Et surtout, on pouvait faire différemment?

21,00 h
Teatro Milanollo – Piazza Turletti, 7
Diritto negli occhi (Droit dans les yeux)
Performance théâtrale des élèves du Centro di Studi Teatrali Milanollo, Savigliano
Un croisement d’histoires de conflits et de douleurs où l’homme cherche un équilibre. Tomber et se relever, détruire et reconstruire en traversant les difficiles expériences de la vie pour se découvrir «differents».
Entrée: € 5,00

Les initiatives de FestivalStoria sont gratuites à exception de différentes indications.