Apri/Chiudi Pannello Pannello

Il vostro contributo al Festival

ifsa porno porno indir turk sex mature porno konulu porno
Programme 2009

FestivalStoria

V ième Edition

Le pouvoir  du livre

Le  pouvoir contre les livres. Les livres contre le pouvoir

21 - 25 octobre 2009
Torino 21-23 octobre / Saluzzo 23-25 octobre / Savigliano 24-25 octobre




TORINO

MERCREDÌ 21 octobre

Accademia Albertina di Belle Arti - via dell’Accademia Albertina 6

16.45       

Leçon inaugurale à la V ième Edition du FestivalStoria, Angelo d’Orsi

17.00       

Remise du Prix FestivalStoria (IVième Edition)
Livio Berardo et Angelo d’Orsi
Avec la collaboration de l’Istituto Storico della Resistenza e della Società contemporanea in Provincia di Cuneo

17.30             

Leçon du vainqueur du Prix

18.00       

Livres, pouvoir et censure
Lectio Magistralis de Alberto Asor Rosa
Organisée avec la collaboration de l’éditeur Laterza
Un des plus fameux intellectuels italiens au niveau international discute du rôle du livre aujourd’hui: le livre est encore utile au temps d’Internet? Comment gérer la difficile  comparaison avec la télévision? Le livre est encore un moyen d’expression et de contestation intellectuelle? Reste-t-il encore des possibilités de dissidence? Et à quel prix?

21.00              

Faits  de livres. Les livres qui ont “fait les Italiens”.  Les livres qui t’ont fait  
Jeu avec le public
Les  invités, représentants du monde de la culture, de l’enseignement, du monde du travail et des institutions, raconteront quel est, selon eux, le livre qui a le plus contribué à leur  formation et à celle des Italiens. La participation du public se fera sous forme de jeu. Tout en lisant, on apprend, on joue et on devient des citoyens.

Intervalles musicaux  exécutés au piano par Giorgia Delorenzi. Organisation: De Sono Associazione per la musica



TORINO

JEUDÌ 22 octobre

Faculté de Sciences Politiques, Sala Lauree della Facoltà di Scienze Politiche
- via Verdi 25

9.30-11.00       

Les livres qui ont fait les Italiens
Leçon de Arnaldo Di Benedetto
L’avertissement de Massimo d’Azeglio retentit encore: “une fois faite l’Italie, il faut faire les Italiens”. Quels auteurs et quels livres ont “fait les Italiens”? Un voyage dans l’histoire littéraire nationale, à la recherche d’oeuvres, connues et moins connues, qui ont contribué à définir l’“identité” italienne.

11.30-13.00       

Comment (et quand) se taisent et comment (et quand) parlent les intellectuels?
Conversation entre Alberto Asor Rosa et Angelo d’Orsi
Organisée avec la collaboration de la maison d’édition Laterza
Existe-t-il encore une “mission” pour l’intellectuel? Comment s’est modifiée sa fonction dans le temps? Peut-il “dire la vérité”? Ce sont là les questions qui guideront la conversation entre Alberto Asor Rosa et Angelo d’Orsi, qui affronteront ombres et lumières du rôle actuel des intellectuels.

Biblioteca Civica Italo Calvino
- Lungo Dora Agrigento 94

16,00-17,30   

Les livres: où (et comment) les lire?
Table ronde avec Antonella Agnoli, Paolo Messina, Alessandro Perissinotto, Eugenio Pintore
A l’époque des graves difficultés pour la culture et de la perte d’importance sociale de la lecture, il faut revendiquer avec force le rôle des bibliothèques dans la formation et la socialisation. Un écrivain et des spécialistes du secteur discutent de livres et de leur “temples” (les lieux  de conservation, de production et d’utilisation des livres).

18.00-19.30      

Procès au livre: Democrazie senza democrazia de Massimo L. Salvadori (Laterza, 2009), présenté par le Groupe de Lecture “Il pensiero politico contemporaneo des Biblioteche Civiche Torinesi (Bibliothèques Municipales de Turin).
Président du Tribunal: Salvatore Lupo. L’auteur participe comme “imputé”.
Organisé avec la collaboration des Biblioteche Civiche Torinesi
FestivalStoria propose à nouveau la formule, de son invention, du procès au livre: les  Groupes de lecture du Secteur Bibliothèques Municipales de Turin seront chargés des rôles de l’accuse et de la défense. L’imputé (l’auteur du libre) sera “acquitté” o “condamné”?

Palazzo dal Pozzo della Cisterna, Sala Consiglieri della Provincia di Torino - via Maria Vittoria 12

21.00-23.00    
Editeurs, livres et pouvoir
Table ronde avec Walter Barberis (Università di Torino; Giulio Einaudi Editore), Daniela Di Sora (Voland Edizioni), Lorenzo Fazio (Casa Editrice Chiarelettere), Ernesto Ferrero (Salone Internazionale del Libro, Torino), Gianluca Foglia (Feltrinelli Editore), Giuseppe Laterza (Editori Laterza), Vincenzo Ostuni (Casa Editrice Ponte alle Grazie). Le débat est conduit par Piero Dorfles (Rai).
Editeurs, journalistes et organisateurs de culture se rencontrent pour discuter de leur métier  et du rapport avec le pouvoir politique. Quels conditionnements, quels obstacles et quelles  possibilités de négociation s’entrouvrent ou se bloquent pour la culture aujourd’hui? Comment s’est modifié le travail éditorial? Est-il plus facile d’écrire ou de vendre libres?
 

TORINO

VENDREDÌ 23 octobre

Il Circolo dei Lettori
- via Bogino 9

9.15-10.30   

Cuore, le livre qui a fait les Italiens malgré eux
Leçon de Gilles Pécout
Lectures de Marlen Pizzo et Cristiano Burgio
Cuore, le célèbre roman de Edmondo De Amicis, suscite depuis toujours amour ou aversion. Indiqué comme un des piliers fondamental de l’“italianità”  à tort ou à raison, l’ouvrage est encore objet d’attention et sujet de discussion, à  plus de  120 ans de sa publication. Un passionné spécialiste d’au-delà des Alpes nous en parle, vu d’un regard extérieur et déluré.

10.45-12-15   

Berlin, 1989. Livres contre briques  
Aldo Agosti, Volker Braun, Susanna Böhme-Kuby 
Organisé avec la collaboration du Goethe Institut-Torino
La chute du Mur de Berlin (9 novembre 1989) est célébrée cette année comme le symbole de la fin de  la division de l’Allemagne et de la Guerre froide, et comme le triomphe de la “liberté”. Mais tout ce qui brille n’est pas or. Deux  spécialistes et un poéte s’interrogent sur  le rôle de la littérature dans la préparation des événements de 1989.

15.30-16,30   

Le Principe de Machiavelli. Un manuel pour gouverner ou pour se défendre des gouvernants?
Enzo Baldini converse avec Ugo Dotti
Lectures de Marlen Pizzo et Cristiano Burgio
Deux spécialistes se confrontent sur le succès d’un ouvrage qui a été exalté et condamné, usé et abusé, mis à l’index, interprété une fois comme guide à l’exercice du pouvoir, une autre comme un “contre guide” pour les peuples.

17,30-18,30       

Littérature, histoire et mémoire
Riccardo Cristiano et Rosita Di Peri en parlent avec Elias Khuri
Organisé avec la collaboration de Il Circolo dei Lettori
Un homme de lettres nous parlera de son pays tourmenté, le Liban, et du rôle de la littérature  comme moyen de conservation de la mémoire et d’élaboration des traumatismes collectifs de la guerre et de l’occupation étrangère. Avec lui, deux connaisseurs de la réalité libanaise nous accompagneront dans ce “voyage de l’âme”.

18.45-19.30   

Il Circolo dei Lettori, Sala Biliardo
APERITIF AVEC L’HISTOIRE*
L’histoire au mur
"Débat/Combat"  entre Paolo Granzotto et Angelo d’Orsi  à propos du livre 1989. Del come la storia è cambiata, ma in peggio, de Angelo d’Orsi, Ponte alle Grazie, 2009.
Cela devait être la paix: ce fut la guerre, une prolifération de guerres atroces et sous quelconques prétextes. La justice devait triompher mais c’est le pouvoir politique  et économique d’une oligarchie globale qui est augmenté et un individualisme féroce qui s’élargit, sourd à la douleur et aux  légitimes aspirations des autres. Le bien- être devait se développer: c’est la faim qui l’a fait et, même chez nous, la pauvreté. La démocratie devait se renforcer: elle a été privée de son essence et enterrée par les mensonges des politiciens, par le rétrécissement des droits, par le silence complice des intellectuels asservis. Ce sont là les thèses provocatrices du livre de Angelo d'Orsi, sur lesquelles se développera la discussion.

* Entrée et consommation: € 5.00



Palazzo dal Pozzo della Cisterna, Sala Consiglieri della Provincia di Torino
- via Maria Vittoria 12

21.00   

Tactile, thermique, olfactif: le livre futuriste
Ugo Nespolo, Emilia David, Angelo d’Orsi
Lectures de Marlen Pizzo et Cristiano Burgio
L’audace de l’art futuriste a  trouvé une de ses  expressions plus intéressantes dans la création de livres objets  (le  “livre fer-blanc”, le livre boulonné, le livre olfactif, le livre thermique…): une des nombreuses manifestations de la dimension “totalitaire” du futurisme. Un artiste, Ugo Nespolo, qui sous certains aspects a repris  des instances futuristes, et deux spécialistes du mouvement de Marinetti, nous accompagnent dans cette exploration, qui sera enrichie par des musiques et des matériaux sonores originaux et une petite exposition de livres futuristes.
 


SALUZZO

VENDREDÌ 23, SAMEDI 24, DIMANCHE 25 octobre

La Castiglia – piazza Castello
A l’occasion de la Vième Edition du FestivalStoria “Le pouvoir du livre”, la Municipalité de Saluzzo, les Divisions de la Culture et de l’Instruction, grâce à la collaboration entre Biblioteca Civica, Museo Civico Casa Cavassa, Servizi culturali, ufficio IAT, Istituto Storico della Resistenza e della Società contemporanea in Provincia di Cuneo, libraires et Associazioni culturali saluzzesi, organise des activités destinées aux écoles et aux citoyens.

Ouverture de La Castiglia de h. 9.00 à 23.00

•    Le mie prigioni, Pinocchio et Cuore: trois livres pour “faire les Italiens”
Exposition bibliographique  organisée par la Biblioteca Civica
114 éditions sont exposées, dont 45 provenant des collections de la Biblioteca Civica  et les autres des  récoltes historiques de la Fondazione Alberto Colonnetti di Torino, spécialisée dans la recherche et la conservation des textes sur la littérature pour l’enfance.

•    Ouvrages de la collection d’art contemporain de l’Istituto Garuzzo per le Arti visive di Torino

•    Exposition et bookshop de livres sur le thèmes affrontés par FestivalStoria, gérés par Librai saluzzesi,  horaire: h. 9.30-13.00; 14.30-23.00
     Brunolibri, Piazza Risorgimento 42
     Le Corti, via della Resistenza 4
     Mondadori, Via Torino 22
     San Carlo, Via Spielberg 95/a
     Stella Maris, Piazzetta Santa Maria 9

h. 16.00; 17.00; 18.00     
•    Histoires de Castiglia. Le château se dévoile par le biais des faits  et  personnages accueillis au travers des siècles entre ses murs*
      Visite guidée par groupes (maximum 25 personnes) avec départ à l’accueil
      Les visites sont  gérées par Alessandra Aimar, Valeria Primo, CODESS Cultura
     * Coût: € 2,00 par personne. Inscriptions  à l’accueil.

Laboratoires didactiques pour les écoles primaires – Vendredi 23 et samedi 24 ottobre- matin

•    Il était une fois… un bonhomme en bois
     Géré par la Biblioteca Civica di Saluzzo
     Lectures animées de morceaux  de Pinocchio de Collodi

•    Livres faits à dessein
     Géré par la Sezione didattica del Museo Civico Casa Cavassa
     Laboratoire de créativité selon la méthode de Bruno Munari

•    Avant le livre: papirus, peaux, alphabets, mots
     Géré par Cetta Berardo et Livio Berardo
     Laboratoire ludique

Laboratoires didactiques pour les écoles secondaires de I degré – Vendredì 23 et samedi 24 octobre - matin

•    Histoires de Castiglia. Le château se dévoile par le biais des faits et personnages accueillis au travers des siècles entre ses murs*
     Visites guidées par Alessandra Aimar, Valeria Primo, CODESS Cultura

•    Avant le livre: papirus, peaux, alphabets, mots
     Géré par Cetta Berardo et Livio Berardo
     Laboratoire ludique
    
Laboratoires didactiques pour les écoles secondaires de II degré – Vendredi 23 octobre  – matin

•    Les incendies de la Bibliothèque d’Alexandrie à travers les sources antiques
      Géré par Livio Berardo
      Laboratoire de traduction et recherche pour les lycéens

•    L’emploi du journal pour l’étude de l’Histoire contemporaine
     Géré par Paolo Giaccone - Istituto Storico della Resistenza e della Società contemporanea in Provincia di Cuneo
      Laboratoire de recherche

•    Guide à la formation d’une bibliographie sur la Résistance dans la province
      Géré par Michele Calandri - Istituto Storico della Resistenza e della Società contemporanea in Provincia di Cuneo
      Laboratoire de recherche

•    La restauration du Christianisme et le pouvoir éversif du livre. Serveto et Biandrata
      Géré par l’Associazione Giorgio Biandrata

•    L’emploi de l’ordinateur pour l’étude de l’Histoire contemporaine
     Géré par Marco Rizzi - Istituto Storico della Resistenza e della Società contemporanea in Provincia di Cuneo
      Laboratoire de recherche organisé dans les instituts qui en font demande


SALUZZO

VENDREDI 23 octobre

La Castiglia – piazza Castello

9,00   

Inauguration de l’exposition de livres gérée par i Librai saluzzesi et de l’exposition
Le mie prigioni, Pinocchio et Cuore: trois livres pour “faire les Italiens”
Exposition bibliographique  organisée par la Biblioteca Civica

15,00         

Poursuivant Pinocchio: les nombreux parcours de lecture
Géré par Cetta Berardo
Rencontre pour enseignants

17,30         

La Castiglia, Espace Bookshop
Livrons-nous
Le Groupe de lecture de la Biblioteca Civica présente ses activités.

18,00          

L’élégance du livre
Reading musical géré par l’Associazione Ratatoj et par le Teatro Prosa Saluzzo

21,00            

Histoires de Castiglia*. Le château se dévoile par le biais des faits et personnages  accueillis au travers des siècles entre ses murs*
Visites de groupes (maximum 25 personnes) au château et aux expositions dei livres contemporains et historiques, avec départ à l’accueil
Les visites sont  gérées par Alessandra Aimar, Valeria Primo, CODESS Cultura
* Coût: € 2,00 par personne. Inscriptions  à l’accueil.


 



SALUZZO

SAMEDI 24 octobre

La Castiglia – piazza Castello

9.00-11.00   

Procès au livre: A qui appartient ta vie?  Une réflexion philosophique sur l’éthique, le testament biologique, l’euthanasie et les droits civils à l'époque obscurantiste de Ratzinger et Berlusconi par Paolo Flores d’Arcais (Ponte alle Grazie, 2009)
Réalisé par les élèves des classes III LA, III LB, III LC de l’Istituto Giacomo Soleri, Liceo linguistico e socio-pedagogico di Saluzzo
Président du Tribunal: Valerio Dell’Anna. L’auteur participe comme “imputé”.
Un livre qui affronte des thématiques brûlantes  (l’éthique, le testament biologique, l’euthanasie et les droits civils) est “soumis à procès” par de jeunes étudiants.

11.30-12.30   

Livres au bûcher: le Troisième Reich
Conversation entre Susanna Böhme-Kuby et Giulio Schiavoni
Le 10 mai 1933, Berlin fut théâtre d’un des épisodes les plus terribles de l’histoire du National-socialisme. Bien que n’étant pas le premier ni le dernier exemple de “biblioclastie”, la mise à feu des livres dans la capitale allemande reste un des symboles plus significatifs de la haine aveugle contre la liberté de pensée et ses instruments, les livres avant tout. Deux spécialistes en discutent.

16.00-17.00   

 “Le papier ne brûle pas. Sommes- nous en certains?  Faits de codes et de moines au Moyen Age.
Leçon de Glauco Cantarella
A partir du Moyen Age, les procès de construction ad hoc de l’Histoire ont coïncidé avec la destruction de documents qui pouvaient témoigner le contraire: un spécialiste nous accompagnera, allant à rebours dans le temps, et reconstruira quelques cas significatifs (Gregorio da Catino, Bonaventura da Bagnoregio…).

17.30-19.00   

Le roi est nu. Les  pamphlets contre l’Ancien Régime
Conversation entre Vincenzo Ferrone et Antonio Rossomando
“Un éclat de rire vous ensevelira”: la phrase semble convenir parfaitement à la crise de l’Ancien Régime, corrodé même par des écrits anonymes contre le roi Luis XV, ridiculisé jusque pour ses comportements plus intimes et personnels. Ces pamphlets dont les auteurs n’étaient que des  “écrivailleurs” sans emploi, témoignent du pouvoir de la littérature, même quand elle est irrévérente et non d’auteur. Deux spécialistes en discutent.

21.00       

La révolution du “Petit livre rouge”. Censure et endoctrinement en Chine
Projection du film Vivre!, régie de Zhang Yimou, 1994.
Introduction de Guido Samarani
Le petit livre rouge, contenant les “pensées mémorables du Président Mao”, fut  quelque chose à mis chemin entre le texte sacré et le code d’une rigide loi politique: interprété souvent, hors de la Chine, comme un texte “révolutionnaire”, il avait en réalité pour but de créer dans cet immense pays une sorte d“identité de pensée. Le film Vivre! présenté par un spécialiste de l’histoire de la Chine, nous introduit cette thématique et la situation actuelle de la Chine populaire (dont on fête cette année le soixantième anniversaire).  
 


SAVIGLIANO

SAMEDI 24 octobre

Ex convento di Santa Monica Università di Torino – Via Garibaldi 6

9.00-11.00   

Procès au livre: A colpi di cuore. Storie del Sessantotto de Anna Bravo (Laterza, 2008)
Réalisé par les élèves de quelques classes d’Instituts Supérieurs de Savigliano
Président du Tribunal: Marco Scavino. L’autrice participe comme “imputée”.
Les élèves des Instituts Supérieurs de Savigliano feront le procès à une analyse historique et vécue comme  témoin, sur l’année plus célèbre de l’après-guerre. “Absolution” ou “condamnation”?

15.00-16.00   

Mein Kampf: la déclaration de guerre dei Hitler aul monde
Leçon de Johann Chapoutot
Lectures gérées par l’Associazione Voci Erranti
Comment est né il Mein Kampf, un des textes plus inquiétants du vingtième siècle? Quel importance a-t-il eu dans la montée au pouvoir du National-socialisme? Quel sens,ce livre  tant cité mais très peu lu, a-t-il eu alors et a aujourd’hui? C’est à ces questions que répondra un spécialiste de l’histoire du nazisme.

16.30-17.30   

Le début d’une nouvelle histoire: Le Manifeste de Marx et Engels
Leçon de Gian Mario Bravo
Lectures gérées par l’Associazione Voci Erranti
Le Manifeste du Parti Communiste – publié à Londres en 1848 – a représenté un moment significatif dans l’histoire. Les conséquences de sa publication, peu importantes dans l’immédiat, furent énormes dans les décennies successives. Un des plus grands spécialiste de  cette fascinante thématique nous raconte la genèse et la change d’un petit grand livre.

18.00-19.30   

L’Espagne de Franco: la “limpieza” de la culture et la résistence des romanceros
Marco Cipolloni, Pelai Pagés y Blanch. Modérateur: Luis de Llera
Lectures gérées par l’Associazione Voci Erranti
Le “généralissime” Francisco Franco, arrivé au pouvoir après la saignante guerre civile (1936-39), mis sur pied un des régimes les plus répressifs envers les idées outre qu’envers les individus. Un de ses objectifs principaux  fut celui de faire le grand nettoyage, la « limpieza » de la culture. Une des  formes de résistance est représentée par des poèmes publiés en recueils (d’abord en Espagne puis à l’étranger) appelés Romanceros. Trois spécialistes en discutent.

21.30       

Fahrenheit 451 de François Truffaut, 1966
Introduction de Alberto Barbera
Hymne à l’amour pour la culture et pour les livres, le film Fahrenheit 451 (repris du roman di Ray Bradbury) a marqué l’imaginaire collectif en décrivant un monde « dis-topique » dans lequel la lecture est un délit. Un rendez-vous inévitable pour cette Edition du FestivalStoria, dédiée au rapport entre livres et pouvoir. L’introduction au film est faite par Alberto Barbera, directeur du Musée National du Cinéma.

 


SALUZZO

DIMANCHE 25 octobre


La Castiglia – piazza Castello

11.00-12.00   

Les religions du Livre
Leçon de Giovanni Filoramo
Différemment des autres religions, la religion hébraïque, chrétienne et islamique sont caractérisées par l’être fondées sur des  “livres sacrés”. Un des plus grands historiens des religions nous introduit à une analyse comparée.

Ristorante Interno 2 - via Martiri della Liberazione 2

12.30       

A table avec les futuristes*
Sergio Anelli e Cetta Berardo
Lectures de Chiara Spezzano
Danses de Daniele Salvitto
Moments de paroles, sons, mouvements, parfums, goûts.
* Evénement payant avec obligation de réservation (Tel. 0175-248907).
Coût: € 32,00 par personne tout compris

La Castiglia – piazza Castello

15.00-16.00   

Le deuxième  sexe. Journaux et émancipation des femmes
Franca Bruera commente une interview à Simone de Beauvoir
“On ne naît pas femme, on le devient”, écrivait Simone de Beauvoir en 1949… “écrivait”, vu que l’intellectuelle française aimait se définir “écrivaine”: ce ne fut que beaucoup plus tard qu’elle concéda la première interview à la  télévision. Une spécialiste de littérature française commente pour nous la “première fois sur l’écran” de Simone, “mère” de la littérature féministe moderne.

21,00   

Giorgio Biandrata: “la volpe e il leone” de Ugo Rizzato
Teatro del Marchesato avec la collaboration de l’Associazione Giorgio Biandrata di Saluzzo et du Gruppo Sbandieratori Borgo San Martino di Saluzzo
Sa mort est encore aujourd’hui un des plus suggestifs énigmes d’Europe!!! Un habitant de Saluzzo de 1500, un médecin illustre qui a adhéré à la réforme, homme politique et médiateur parmi les plus grands d’Europe. Un excellent médecin de cour apprécié en Europe orientale, braqué et détesté en Europe occidentale. Un homme qui a mis en discussion les dogmes de l’église de Rome. Qui l’a assassiné?


 


SAVIGLIANO

DIMANCHE 25 octobre

Ex convento di Santa Monica Università di Torino
– via Garibaldi 6

10.00-11.00   

“A l’Index”! La lutte de l’Eglise  contre le livre
Leçon de Gigliola Fragnito
L’Index des livres défendus est une des nombreuses expressions du projet de contrôle sur le “peuple enfant” mis sur pied par l’Eglise catholique: les censures et les restrictions appliquées au reste de l’édition, à  commencer par les éditions de la Bible, sont moins connues. Une spécialiste nous parle de ce thème.

16.30-18.00   

Entre deux régimes: Antonio Gramsci et les censures
Conversation entre Chiara Daniele et Angelo d’Orsi
Pendant sa longue et douloureuse détention, Antonio Gramsci (arrêté en 1926 et libéré à la veille de la mort  (8 novembre 1926 – 27 avril 1937) dut subir une double censure: celle du fascisme, qui limitait lourdement les communications et les lectures du prisonnier, et la censure stalinienne, qui intervenait sur sa correspondance avec sa femme Giulia. Deux spécialistes de Gramsci reconstruisent sa douloureuse vicissitude humaine et politique.

18.15-19.45   

Eros et censure. Des libertins à De Sade
Conversation entre Elena Randi e Pietro Adamo
Lecture faite par l’Associazione Voci Erranti
Le Libertinisme, grand mouvement culturel, presque  un trait d’union entre l’Humanisme et l’Illuminisme, a produit des écrits qui ont constitué un pas important vers la libération individuelle, y compris la sphère érotique, allant ainsi à l’encontre des rigueurs de la censure; celle-ci a été, plus tard, particulièrement sévère avec l’oeuvre du Marquis de Sade.


Les évènements en programme pour la Vième Edition du FestivalStoria sont insérés dans le Plan des  activités de formation et de mise à jour du CIDI et FNISM de Torino. Les enseignants de tout le territoire national peuvent bénéficier des facilités prévues par l’art. 62 du C.C.N.L. en vigueur.

BOOKSHOP
Torino: Libreria Diorama, via Rombò 50, 10098 Rivoli (TO)
Un bookshop est présent dans les sièges des événements du FestivalStoria
Saluzzo: Librai Saluzzesi (Brunolibri, Le Corti, Mondadori, San Carlo, Stella Maris)
Savigliano: Libreria Universitaria Trenta e Lode, via Beggiami 30



Les initiatives du FestivalStoria sont gratuites à moins que cela ne soit spécifié et le coût indiqué
Toute variation de programma sera communiquée sur le site www.festivalstoria.org
Réservations et informations
+39 011 530066 (Int. 222) Questo indirizzo e-mail è protetto dallo spam bot. Abilita Javascript per vederlo.






Organisation et Communication
STILEMA Via Cavour 19 – 10123 Torino – Tel +39 011 530066 – Fax +39 011 534409
Questo indirizzo e-mail è protetto dallo spam bot. Abilita Javascript per vederlo.
Service de Presse
Questo indirizzo e-mail è protetto dallo spam bot. Abilita Javascript per vederlo.